Bantam Club Français

Association fondée en 1899 regroupant des éleveurs amateurs et sélectionneurs de volailles naines.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le "travail" d'une fouine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BRIDARD Bernard

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 73
Localisation : LES ESSARTS LE ROI (78)
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 14:27

Dans la nuit du 16 au 17 mars, une fouine a rendu une petite visite à l'un de mes parquets de reproducteurs poule soie. Une seule de mes poule a souffert de cette visite, et je suis encore surpris qu'elle soit encore vivante. Après de bons soins, elle se porte pas trop mal, dans une cage au chaud dans la maison.
Admirez le travail de cette saloperie de bestiole.



La tête



Le cou



Le dos
Revenir en haut Aller en bas
octave

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 403
Age : 57
Localisation : Beaumont 63110
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 15:10

Je comprends ton mécontentement Bernard. Heureusement qu'il n'y pas plus de dégats. J'espère que ta poule s'en sortira.

Ceci dit deux remarques :

1- fouine ou martre, je suis étonné du type de plaie et qu'il n'y ait qu'une seule poule touchée ? Généralement il y a plusieurs cadavres sur le sol et les corps n'ont pas ou peu de plaies apparentes ?
As-tu des indices précis pour incriminer une fouine ? Par contre, effectivement le printemps est bien la saison de ce genre d'attaques.

2- "saloperie de bestiole" ? En fait une fois la colère un peu retombée, tu conviendras que le ou la coupable est sans doute certes une "bestiole" mais au même titre que toutes les autres créatures et qu'il est difficile de n'aimer que certains aspects de la nature et pas d'autres...
Et surtout en y réfléchissant bien :
a) la sauvagine mange des poules mais tout comme l'Homme...
b) la fouine et le renard ne font que leur métier de fouine et de renard et bien analysé ne sommes nous pas les vrais coupables en ayant homis de totalement sécuriser l'habitat de nos poulettes ?
Revenir en haut Aller en bas
Gargunnock

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 263
Age : 31
Localisation : 17
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 16:06

Pour moi ce serait plus l'oeuvre d'un rat, je pense pas qu'une fouine puisse faire autant de dégâts et repartir sans avoir tué pour se nourrir.

Revenons au "saloperie de bestiole". On a beau chercher toutes les excuses du monde à la nature (et je suis le premier à défendre la faune et la flore sauvage face à l'activité humaine) n'empêche que ça fout un peu les boules, et que le "saloperie de bestiole" est bien mérité par l'animal qui a fait ça. Maudire ou insulter les animaux au même titre que nos congénères humaines reste bien anodin...
Revenir en haut Aller en bas
Gargunnock

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 263
Age : 31
Localisation : 17
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 16:08

Je voulais dire congénères humains Wink un seul débat à la fois Rire On peut les éditer quand nos posts ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
BRIDARD Bernard

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 73
Localisation : LES ESSARTS LE ROI (78)
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 16:57

Les traces de pas dans la neige confirment qu'il s'agit bien d'une fouine, il y a eu combat, ce qui explique les blessures. J'habite, et je suis né en forêt de Rambouillet, et depuis mon enfance, j'ai appris à reconnaître les trace de pas des différents animaux qui vivent autour de chez moi.
Toutes mes volières ferment hermétiquement sauf une... et bien voilà l'erreur.
Il y a deux ans, un couple de fouines avait fait des ravages sous la toiture de mon neveux et voisin, il a fallu retirer une partie de la couverture pour changer la laine de vert.
Nous avons piégé en premier le mâle, et un mois plus tard la femelle, mais ça n'a pas été facile, car ils sont très méfiants, plusieurs semaines ont été nécessaires.
Comme dit la pub, "Je l'aurai un jour, je l'aurai".
Revenir en haut Aller en bas
Gargunnock

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 263
Age : 31
Localisation : 17
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 17:01

Effectivement, les empreintes ne trompent pas Wink Cela dit (et c'est tant mieux) c'est la première fois que je vois une poule qui a réussi à tenir tête à une fouine ! J'espère qu'elle se remettra bien...
Revenir en haut Aller en bas
octave

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 403
Age : 57
Localisation : Beaumont 63110
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 18:03

Gargunnock a écrit:
Maudire ou insulter les animaux au même titre que nos congénères humaines reste bien anodin...

Bien sûr, c'est de bonne guerre Très heureux
Revenir en haut Aller en bas
floheloma

avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 196
Age : 49
Localisation : Chavençon (60)
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 20:01

une chance qu'elle n'est réussi à en attraper qu'une, elle aurait pu faire d'avantage de dégâts
Revenir en haut Aller en bas
BRIDARD Bernard

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 73
Localisation : LES ESSARTS LE ROI (78)
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 20:24

Ma poule ne semble plus souffrir, pour le moment elle est au chaud dans la maison dans une cage, et cette situation semble lui convenir.
Elle mange et elle boit ce qui est un bon présage. reste à savoir si elle retrouvera ses moyens de reproductrice, mystère ???
Chez nous ce soir, c'est deuxième jour d'alerte rouge, les pièges sont tendus, les œufs empoisonnés sont en place, mais rien est joué, je sais qu'il me faudra être vigilant pendant plusieurs jours, voir plusieurs semaines, mais je l'aurai un jour, je l'aurai. Je ne lâcherai rien tant que je la saurai encore en vie.
Je sais par expérience qu’elle, ou qu’ils reviendront, si couple il y a, ils reviennent toujours, même après plusieurs mois sur leur territoire de chasse.
Chez moi, il suffit de traverser la route pour avoir plusieurs kilomètres de forêt devant soit; il y a du monde la dedans, et avec cet hiver qui dure, ce petit monde à faim, on peut les comprendre, mais pas touche à mes cocottes.

Revenir en haut Aller en bas
pierre62

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 149
Age : 67
Localisation : 62 calaisis
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 21:00

bnsoir,

petit rappel de la fouine

celle -ci est de la taille d'un chat, prise dans une "boite à fauve" ou chatière, dehors contre un mur il y a 2 ans

c'est vrai que les dégats semblent minimum, car les poules s'affolant, provoquent l'excitation du prédateur, qui tue par excitation en n'emportant qu'une victime...





différente du putois, pris ci-après au même endroit

Revenir en haut Aller en bas
octave

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 403
Age : 57
Localisation : Beaumont 63110
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 21:24

BRIDARD Bernard a écrit:
Chez moi, il suffit de traverser la route pour avoir plusieurs kilomètres de forêt devant soit; il y a du monde la dedans, et avec cet hiver qui dure, ce petit monde à faim, on peut les comprendre, mais pas touche à mes cocottes.

Comme tu as de la chance d'avoir si près de chez toi encore un peu de vrai nature..
Protège la !

J'ai pour ma part le souvenir dans les années 80 d'un souci identique en pleine région parisienne au Perreux sur marne, zone pourtant déjà à l'époque totalement bétonnée.
En fait, il semble que même dans ces lieux citadins les fouines trouvent un lieu de survie et d'alimentaton dans les talus de voie ferrée.
Le couple avait été attrapé... et relaché en forêt de Brie -Comte Robert bien loin du lieu du crime.
Ne pourrais-tu pas faire de même ?
Tu aurais ainsi la possibilité d'allier le plaisir du chasseur piégeur, le plaisir de l'éleveur débarrassé du prédateur et le plaisir de ne pas avoir été destructeur.

La nature se donne à toi chaque matin quand tu regardes la forêt par la fénêtre, peut être mérite-t-elle que tu lui paies ce petit tribut.
En y réfléchissant bien en effet qu'est-ce qu'une forêt sans animaux sauvages ?
Revenir en haut Aller en bas
BRIDARD Bernard

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 73
Localisation : LES ESSARTS LE ROI (78)
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 21:25

Elle n'a pas l'air très heureuse dans cette boite ??
J'ai eu l'occasion de prendre un putois dans une boite à fauve il y a quelques années, il n'était pas vraiment content non plus.
A cette époque, je faisais de la taxidermie avec un copain, je l'ai naturalisé, mais bon jour les odeurs pour la réalisation de la bête, c'est une véritable puanteur, mais je l'ai bien réussi, il était beau, et moins dangereux pour mes poules.
Revenir en haut Aller en bas
BRIDARD Bernard

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 73
Localisation : LES ESSARTS LE ROI (78)
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 21:42

Chez moi, des animaux dans la forêt ce n'est pas ça qui manque, je ne leur fais aucun mal, mais à chacun son territoire.
S’ils viennent chez moi pour faire des dégâts, ils n'ont aucune chance de survie.
Je ne suis pas pour eux un prédateur, mais si ils s'attaquent à mes animaux, qui eux sont des animaux domestiques, je mets tout en œuvre pour mettre fin au massacre.
De plus, en 35 ans d'élevage, c'est la première fois que mon petit élevage est visé.
Lorsque ces bestioles ont ravagé la laine de verre de mon neveux, la réparation n'a pas été gratuite, il a fallu enlever une grande partie des ardoise, alors bien gentils les bêbêtes, mais ils ont beaucoup de place pour aller jouer ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
octave

avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 403
Age : 57
Localisation : Beaumont 63110
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   Lun 18 Mar 2013, 22:03

BRIDARD Bernard a écrit:
A cette époque, je faisais de la taxidermie avec un copain, je l'ai naturalisé, mais bon jour les odeurs pour la réalisation de la bête, c'est une véritable puanteur, mais je l'ai bien réussi, il était beau, et moins dangereux pour mes poules.

L'année dernière, le chat de ma voisine m'a mangé 9 poussins. J'ai la certidude du coupable car je l'ai pris en flagrant délit lors d'un second passage.
L'idée taxidermique m'a effectivement aussi traversé l'esprit, mais il ne s'agissait pas là d'un envahisseur sauvage mais du gentil minou de la voisine...Comme elle n'était curieusement pas enchantée de le voir empaillé sur ma cheminée, j'ai du me résoudre à renforcer la sécurité de ma neurserie et depuis no problem.

Côté poules adultes, j'ai aussi la chance d'avoir un petit bout de chataigneraie où j'ai justement mis mes protégés pour la beauté du site mais aussi pour atténuer le chant des coqs et les remontrances du voisinage.
j'ai donc le plaisir des écureuils, des pics-verts et des hérissons mais aussi des martes, petites cousines des fouines. J'en aperçois une de temps en temps mais je touche du bois (de chataigner...) aucune attaque à ce jour et ce depuis plusieurs années. J'ai par contre, ceci expliquant sans doute cela, veillé à totalement fermer mes poulaillers et volières.
De jour, je l'aisse par contre gambader un trio à tour de rôle.
Par ailleurs, tout à fait entre nous, en vivant en lisière de forêt, j'ai plus l'impression d'être sur le territoire des martes que l'inverse ? Question de point de vue sans doute ? C'est finalement un peu le même problème qu'entre les americains anglo-saxons et les amérindiens...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "travail" d'une fouine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "travail" d'une fouine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "travail" d'une fouine
» HE et le cheval au travail
» cherche travail fixe aupres musher pro scandinavie, canada
» chiot tervueren de travail à vendre!!!
» Le travail en longue renes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bantam Club Français :: ELEVAGE DES POULES NAINES :: Divers sujets concernant l'élevage-
Sauter vers: